Dispositif associant école et entreprise, l’alternance est un mode de formation idéal pour les étudiants en quête de pratique. 

Mais passer du statut d’étudiant au statut de salarié implique de nombreuses prises de responsabilités, un nouveau rythme ainsi qu’une rigueur plus importante à s’imposer… Que vous ayez déjà commencé votre année en alternance, ou que vous rêviez secrètement d’intégrer une formation de ce type dans les mois, jours ou décennies à venir, voici 10 principes qui vous permettront de réussir votre alternance !

1. Sélectionnez une formation et une entreprise qui vous plaît

Cela sous-entend que vous ne devez surtout pas choisir une formation uniquement parce qu’elle propose un cursus en alternance. Vous l’aurez compris, les deux vont de paires. Si l’une ne vous convient pas, vous aurez tendance à naturellement vous replier sur l’autre…
Le choix de l’entreprise nécessite de prendre en compte la durée sur laquelle vous vous engagez, comprise entre 1 et 3 ans. Dans la mesure du possible, il est donc conseillé de ne pas choisir son entreprise par défaut. Multipliez vos recherches. Fiez-vous au feeling que vous pouvez avoir avec les hommes et les femmes qui vous font passer vos entretiens, et surtout, ne vous laissez pas influencer par vos à priori. « Pour intégrer un cursus en apprentissage, le candidat doit pouvoir convaincre l’école de sa motivation pour la formation et de sa maturité pour intégrer une entreprise. La cohérence du projet est indispensable pour réussir son alternance » nous précise Jean-Luc Caenen, chef du service formation par apprentissage de Mines Douai.

« Pour intégrer un cursus en apprentissage, le candidat doit pouvoir convaincre l’école de sa motivation pour la formation et de sa maturité pour intégrer une entreprise. La cohérence du projet est indispensable pour réussir son alternance. »

2. Créez un lien social avec vos collègues

La première chose à vous dire lorsque vous commencez un contrat en alternance, c’est que votre bien-être au travail passera forcément par votre intégration dans l’entreprise. En effet, c’est en créant une relation avec vos collègues que vous arriverez à prendre vos marques. Pour cela, familiarisez-vous avez la culture d’entreprise en écoutant les autres et en adoptant leurs codes. N’hésitez pas à prendre l’initiative des conversations lorsque l’instant s’y prête. N’est-il pas plus agréable de travailler avec des personnes que l’on connait bien, et avec lesquelles on partage des points communs ?

3. Petit à petit… l’apprenti fait son nid

Vous êtes en alternance avant tout parce que vous aimez l’aspect pratique des choses. Alors n’attendez pas que les autres prennent les initiatives à votre place ! Soyez toujours force de proposition, observez, écoutez. Si vous avez été embauché, c’est aussi parce qu’on attend de vous que vous apportiez un regard neuf sur l’entreprise. Bien évidemment, n’imposez jamais vos idées. Partez plutôt du principe que toute idée est bonne à suggérer. En conséquence, vous allez prendre des responsabilités au sein de l’entreprise et gagner en autonomie.

GIF oiseau

Source : Giphy

4. Mutualisez vos connaissances et créez des synergies

Lorsque cela est possible et semble adapté à la situation, n’hésitez pas à faire lien entre ce que vous apprenez en cours et ce que vous faites en entreprise. C’est là tout l’intérêt de l’alternance. Entrecroisez vos savoirs, confrontez vos méthodologies et gardez un œil interrogateur sur toutes vos actions : votre travail aura définitivement plus de sens à vos yeux. En prenant ces quelques habitudes, vous contribuerez fortement à l’efficacité de votre formation et gagnerez en expérience.

5. Au boulot comme en cours, vous êtes désormais un professionnel !

En tant qu’alternant, vous êtes soumis aux droits et aux devoirs des salariés. Outre la ponctualité, l’assiduité, la rigueur, le travail et l’investissement sont de rigueur en entreprise, mais aussi à l’école. Pas question de reprendre sa casquette d’étudiant, une fois de retour en formation. Et oui, en cours vous êtes aussi des salariés… Faites-vous à cette idée et vous serez alors considéré à votre juste valeur. D’autant plus que ce comportement sera apprécié dans toutes les entreprises que vous serez amenés à côtoyer de près ou de loin.

Casquette étudiant Principe n°5

6. Apprenez à vous organiser

La clé de l’alternance est sans aucun doute l’organisation. Cela fait partie de l’apprentissage de la vie professionnelle d’anticiper les délais en fonction de vos temps de présence. Prenez des notes quand vous êtes en entreprise, utilisez un calendrier professionnel, mettez-vous des rappels, listez vos tâches et vos missions par ordre d’importance… Même chose côté école, essayez de prendre de l’avance dans vos révisions, vos projets, cours ou dossiers que vous avez à préparer. Jean-Luc Caenen affirme que « l’adaptation et l’organisation sont des qualités reconnues chez les apprentis et recherchées par les entreprises lors de l’embauche d’ingénieurs. » 

La règle d’or ? Ne jamais remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Dès que vous avez la possibilité d’anticiper quelque chose, faites-le. Ce temps gagné sera précieux tout au long de votre alternance.

7. Demandez conseil à votre entourage pro

Vous avez besoins de conseils sur une problématique précise ? Vous éprouvez une difficulté à effectuer une certaine tâche ? Vous n’arrivez pas à vous organiser ? Dites-le ! Vous êtes là avant tout là pour apprendre, il est tout à fait normal de ne pas tout savoir dès votre arrivée. N’oubliez pas que vos tuteurs ou maîtres d’apprentissage sont là pour vous aider et répondre à vos questions. Il se peut même que vos professeurs, voir même certains étudiants de votre école puissent vous aider… Il n’y a qu’en posant des questions et en demandant conseils aux autres que vous gagnerez en autonomie par la suite.

Article Conseil n7

Crédit : Jonathan Simcoe

8. Développez et entretenez votre réseau

Quoi de plus avantageux que d’être en alternance pour développer son réseau professionnel ? Vos collègues, votre tuteur ou maître d’apprentissage, mais aussi toutes les personnes avec qui vous serez amenez à travailler à l’intérieur de l’entreprise sont des contacts privilégiés avec qui pouvez entretenir des liens solides. N’oubliez pas de développer votre réseau à l’extérieur de l’entreprise : fournisseurs, prestataires externes, clients… Autant de personnes qui vous permettront d’avoir une vision globale du secteur d’activité visé. Qui sait, certains de ces contacts seront peut-être vos employeurs ou vos collaborateurs de demain !

9. Restez motivé sur le long terme

Ce neuvième conseil a beau être le plus évident de tous, il demeure le plus difficile à respecter. L’intensité et la difficulté de ce type de parcours a forcément un impact sur votre motivation, plus ou moins fort selon votre personnalité. Vous devez donc apprendre à gérer les hauts et les bas. Pour cela, il est nécessaire de relativiser. L’énergie et les efforts que vous fournissez ne sont pas en vain, au contraire. Vous êtes en train de prendre une longueur d’avance pour votre entrée dans la vie active, et disposez déjà d’avantages considérables. Pour Jean-Luc Caenen, travailler sur le long terme est une opportunité qui permet de « participer à des projets d’envergure en entreprise et de suivre toutes ses phases de développement ».

Forrest Gump Principe n9

Source : Giphy

10. Ne restez pas fixés sur l’idée d’une éventuelle embauche 

Il est tentant de vouloir concrétiser son alternance par une embauche ou un renouvellement de contrat. Cependant cette perspective ne doit pas guider chacune de vos actions. Concentrez-vous en premier lieu sur l’obtention de votre diplôme. Si vous êtes sérieux, motivé, professionnel et que vous apportez une réelle plus-value à l’entreprise… il y’a des chances que l’on vous propose une embauche ou un renouvellement de contrat.