Recrutement, accueil des étudiants, rencontre des tuteurs, voyages d’étude : la rentrée constitue un moment privilégié de l’année pour les nouveaux apprentis de l’Institut Mines-Télécom.

Du 1er septembre pour Télécom Bretagne, jusqu’au 3 octobre pour Mines Saint-Étienne, en passant par le 6 septembre pour Mines Nancy, nos Grandes Ecoles ont accueilli une à une leurs nouvelles promotions d’élèves en apprentissage. Au total, plus de 600 apprentis ont intégré les écoles de l’IMT, un chiffre à la hausse par rapport à l’an dernier. Après une intense période de recrutement, place à l’intégration des élèves fraîchement arrivés.

Premier pas des apprentis dans les écoles de l’IMT

L’accueil des apprentis s’est déroulé de différentes manières en fonction des écoles. Bien entendu, tous ont eu droit aux formalités de rentrées : discours du directeur, présentation détaillée de la formation, de l’école et du calendrier annuel, distribution des emplois du temps etc. Toutefois, les écoles ont aussi tâché de faire de cette rentrée un moment de convivialité. A Télécom Lille par exemple, la journée s’est clôturée par un pot où les apprentis ont rencontré leurs tuteurs-école. Mines ParisTech a fait le choix d’organiser un voyage d’études de trois jours dans le Sud de la France, rythmé par des visites axées efficacité énergétique, une des thématique de la formation.

Rentree 2016 apprentis

Télécom Lille – Amphithéâtre de rentrée de la formation par apprentissage Informatique, réseaux et télécoms

Premier bilan pour les écoles

D’une école à l’autre, la taille des effectifs est sensiblement différente. Si quelques formations par apprentissage accueillent des effectifs équivalents à ceux qu’on peut connaître dans certains DUT, telle que la formation Réseaux de Télécom SudParis avec 20 étudiants cette année, d’autres disposent d’une capacité d’accueil nettement plus importante. C’est le cas de Mines Saint-Étienne qui avec son partenaire l’ISTP a réuni 237 apprentis autour ses trois spécialités. Même scénario pour Mines Douai qui a recruté 126 alternants et ouvert cette année une toute nouvelle formation par apprentissage spécialisée dans le génie civil et les systèmes ferroviaires. Ces chiffres confirment que l’alternance est un mode d’enseignement qui ne s’essouffle pas. Il convainc de plus en plus d’étudiants désireux d’acquérir des compétences professionnelles, notamment dans le domaine de l’ingénierie et du management, après une première formation de type universitaire.

Nous souhaitons la bienvenue à cette nouvelle génération d’apprentis qui nous l’espérons, s’épanouira au sein des écoles de l’IMT.

Voyage éeudes

Mines Paristech – Voyage d’études des apprentis de la formation ISUPFERE Fluides et énergie