Cette année, les formations par apprentissage des écoles de l’IMT enregistrent une augmentation très sensible de leur nombre d’inscrits. Un succès qui démontre l’intérêt grandissant des étudiants pour les formations en alternance des écoles Mines et Télécom.

La réussite des formations en alternance

Le 6 mars 2017, à 23h59, la plateforme commune d’inscription aux formations par apprentissage de l’IMT a fermé ses portes. Alors que l’on vous présentait il y a quelques mois les avantages de cette plateforme de candidature, permettant notamment de postuler à plusieurs formations d’ingénieurs en alternance en déposant un seul et même dossier, aujourd’hui place aux résultats.

Pour les 7 écoles de l’IMT présentes sur cette plateforme, la mise en commun des candidatures était une première. Et pourtant : 1 293 dossiers ont été déposés en 2017, contre moins de 1 000 l’année dernière. Des chiffres qui démontrent l’attractivité des formations en alternance de l’IMT et qui traduisent un réel engouement de la part des étudiants.

Une candidate enthousiaste à l’idée de postuler à nos formations

DUT, BTS, licences, prépa : des candidatures de qualité

« La qualité des dossiers a aussi augmenté » – Marie Françoise DEBEUNNE, responsable formation par apprentissage IMT Lille Douai

Cet accroissement du nombre de candidats ne semble pas s’être fait au détriment de l’exigence. Après un premier examen des candidatures, il s’avère que « la qualité des dossiers a aussi augmenté », précise Marie-Françoise Debeunne, responsable apprentissage d’IMT Lille Douai.

Rassurez-vous : qualité n’est pas synonyme d’exclusivité. En effet, des étudiants aux profils et aux parcours diversifiés se sont portés candidats cette année. Issus de BTS, de DUT, de classe prépa, ou de licences, tous ont leur chance d’intégrer l’une des 11 formations présentes sur la plateforme… A condition de bien se préparer pour la dernière ligne droite du recrutement : les épreuves écrites et orales organisées par chacune des écoles.