Amorcée en 2015, la reprise de l’activité et des recrutements s’accélère en 2016. C’est ce que révèle le 8e baromètre de l’Observatoire des métiers de l’Institut Mines-Télécom, une enquête réalisée à l’occasion du Forum des télécommunications le 11 février 2016.

Les secteurs les plus optimistes

Selon l’étude, la grande majorité des entreprises interrogées (84 %) annoncent des perspectives d’activité en progression. Le reste des sondés s’attendent à une stabilité de leur business (14 %) ou ne se prononcent pas (2 %). Ces chiffres globaux confirment ceux enregistrés en 2015 où l’on avait même mesuré un climat d’optimisme un peu plus marqué (88 % de prévisions positives).
De plus, ce sont toujours les mêmes secteurs (audit/conseil, éditeurs de logiciels et ESN (SSII)-ingénierie) qui affichent la plus forte confiance dans l’avenir.

Internet des objets et Big Data très prisés

L’édition 2016 du baromètre rappelle aussi l’émergence rapide de certaines spécialités. Encore marginales il y encore deux ou trois ans, elles sont devenues incontournables. L’Internet des objets représente désormais 25 % des demandes des employeurs de l’industrie télécom & électronique (8 % tous secteurs confondus).
Dans les services, l’édition de logiciels et l’audit/conseil, cette spécialité commence également à être assez recherchée. Très active sur ce créneau, Alten recruterait ainsi des spécialistes de l’IOT pour offrir des services dans le domaine des systèmes d’information, réseaux, applications mobiles …
Le Big Data confirme également sa percée, notamment dans l’activité Audit/conseil (13 % des demandes) et les services (11 %). Cela vient corroborer certaines prévisions, comme celle du Congrès Big Data Paris, qui voient la « science des données » créer des milliers d’emplois en France d’ici deux ans. Dassault Systemes fait partie de ces entreprises qui recherchent des Data Scientists mais aussi des spécialistes du Cloud. Des profils encore trop rares.

Des emplois, la sécurité en créée aussi beaucoup. Ce domaine d’expertise est de plus en plus prisé, notamment dans l’audit/conseil (14 %). C’est maintenant un sujet de préoccupation dans les services et l’industrie qui demandent aux cabinets conseil de leur apporter des solutions. L’industrie des télécom (13 %) est également très friande d’experts dans ce domaine.
Parmi les valeurs sures, toujours dans la ligne de mire des recruteurs, on trouve les compétences en « systèmes d’information», surtout dans l’audit/conseil (14 %) et les services (hors ESN). Les technologies du Web sont les plus demandées dans les activités de services, les éditeurs de logiciels et les ESN. Quand aux spécialistes du génie logiciel, ils sont naturellement pistés par les éditeurs (15 % de leur demande) et l’industrie Télécom (13 %), notamment.

Les 5 specialites les plus recherchees en 2016
Les 5 spécialités les plus recherchées en 2016