Bâtiment | IMT Mines Alès

ALES_BATIMENTnew

Concilier bâtiment durable et énergies renouvelables

L’ingénieur diplômé de l’Ecole nationale supérieure des mines d’Alès de l’Institut Mines-Télécom, spécialité Bâtiment est un ingénieur polyvalent spécialiste du bâtiment durable tous corps d’état, avec de fortes compétences développées en ossature des bâtiments, en énergétique des bâtiments et autour de l’usage de matériaux naturels.

Les aspects d’efficacité énergétique et environnementale au sein des bâtiments investissent la plupart des projets de construction. Ils regroupent un ensemble de métiers qui s’exercent à toutes les étapes d’une opération. Les enjeux liés aux développements de ces aspects modifient les rapports entre les différentes parties prenantes à l’acte de construire, et font appel à de nouvelles compétences qui rendent les ingénieurs capables de coordonner et de gérer ces nouvelles problématiques. La formation Bâtiment répond à cette nouvelle donne.

Les principaux cursus acceptés

A la suite d’un bon parcours d’études, les titulaires  :

  • d’un DUT : Génie Civil, Génie Thermique et Energie…
  • Issus de Spé ATS (après un Bac + 2 dans la spécialité)
  • d’un BTS (Bâtiment, FED…), à la suite d’un excellent parcours d’études
  • d’un niveau L2/L3 validé dans la spécialité

Modalités et calendrier de sélection

40 places sont ouvertes en première année.

Une pré-sélection sur dossier: les résultats seront annoncés par mail fin mars 2021. En fonction de la qualité du parcours académique présenté, la candidature est classée dans l’une ou l’autre des catégories suivantes :

  • voie “Excellence académique” : admissibilité directe, sans épreuves
  • voie “Standard” : convocation à une épreuve d’anglais et/ou à un entretien de motivation

Un accompagnement à la recherche de contrat d’apprentissage est ensuite proposé à chaque candidat admissible. L’admission définitive en formation est prononcée lorsque le candidat conclut un contrat d’apprentissage (en fonction des places disponibles).

Un socle commun : 3 options

Les deux premières années de formation visent à renforcer les acquis et aptitudes nécessaires à tout ingénieur du bâtiment. A ces compétences scientifiques s’ajoute une bonne connaissance de l’environnement socio-économique et juridique de l’entreprise. En troisième année les enseignements du socle commun sont complétés par ceux de l’option.

  • L’option « Conception structurelle du bâtiment » : la maîtrise des sciences et techniques de la construction durable associée à un bon niveau de calcul des structures permet une vision globale et une approche nouvelle de la construction.
  • L’option « Énergétique du bâtiment» : la maîtrise des sciences et techniques de la construction durable est renforcée sur les aspects des différents systèmes et installations correspondant aux problématiques de l’énergie dans les bâtiments.
  • L’option « Conception en matériau bois » : la maîtrise des sciences et techniques de la construction durable est élargie à la conception des constructions bois permettant d’œuvrer au développement de cette filière professionnelle en réponse à une attente sociétale marquée.

Avec l'apprentissage, allier la pratique à la théorie

Grâce au rythme d’alternance, la prise d’autonomie en entreprise est progressive. Le temps de présence à l’école diminue de semestre en semestre au profit de l’entreprise pour favoriser la réalisation de missions de plus en plus importantes.

A l’issue de cette formation, vous serez capable d’effectuer des dimensionnements de structures de base, d’étudier la thermique et de calculer les bilans énergétiques des bâtiments. Vous maîtriserez, pour la réalisation du gros oeuvre et du second oeuvre, les technologies et procédés de construction, les aspects techniques et réglementaires liés aux choix des matériaux, des équipements énergétiques…

Sa revendication de l’ensemble de l’acte de construire place la formation Bâtiment à l’interface :

  • De plusieurs métiers : ingénieur bureau d’études, chargé d’affaires, chef de projets, gestionnaire de patrimoine immobilier, conducteur de travaux, contrôleur technique…
  • Et de plusieurs secteurs d’activités : bureau d’études, entreprise de construction, ingénierie, contrôle technique, expertise, gestion de patrimoine, architecture, promotion immobilière…

Les entreprises d’accueil des élèves-ingénieurs en apprentissage couvrent l’ensemble des acteurs de la construction

Une question sur cette formation ?

apprentissage@mines-ales.fr

Merci de prendre connaissance de cette notice d'admission
(obligatoire si vous sélectionnez cette formation)

Ce site nécessite des cookies et donc le stockage de quelques données personnelles pour améliorer votre navigation.